Raisonnements mathématiques pour optimiser votre vie

Quels types de vie menez vous?
Autrefois, je menais une vie de patachon. J’étais jeune et je commettais des bétises humaines comme tout le monde. Maintenant que je commence à vieillir, j’ai identifié les méthodes pour lesquelles je vais atteindre facilement et rapidement le maximum de la fonction de ma vie f(vie). En ce sens je mène une vie complètement mathématique.

Marc_Math

Qu’est ce que ça veut dire une vie mathématiques?
Une vie mathematique a plusieurs chapitres. Dans ce texte, je vais aborder seulement le premier chapitre qui concerne les solutions d’équations qu’on ne peut pas résoudre de façon analytique. Dans ce cas, on utilise les méthodes itératives qui consistent à supposer une solution, à l’essayer, à évaluer son erreur ensuite à supposer une autre qui donnera une erreur moins grande. En répétant ce même raisonnement, de proche en proche, on tendra vers la solution exacte et l’erreur sera proche de zéro. Les problèmes de notre vie peuvent être résolus de la même façon.  Chaque faute qu’on fait correspond à une itération. Et à chaque itération, nos fautes deviennent moins stupides. De proche en proche on tendra vers une vie optimale où on ne fera presque pas d’erreurs. C’est ça une vie mathématiques! Il ne faut donc pas avoir peur de faire des fautes. Ce sont des étapes nécessaires pour réussir.

Cependant, il y a plusieurs méthodes itératives. Certaines sont plus rapides que d’autres; c’est-à-dire elles se rapprochent de la solution avec moins d’itérations. Par exemple, la méthode de Newton est plus rapide que celle de la bissection. Il en est de même pour notre vie. Avec une mauvaise méthode, notre succès sera très en retard; tandis que tout s’accelère avec une bonne méthode.

Comment trouver donc les bonnes méthodes concrètement?
Les bonnes méthodes correspondent à l’humilité, à l’ouverture d’esprit et à l’amour. Avec ces trois qualités, on emploie une méthode supérieure même à celle de Newton. Nos rêves se réaliseront très facilement et ceci en faisant peu d’erreurs. Par contre, si on fait preuve de surdité, de fermeture d’esprit, d’orgueil et de méchanceté envers ses frères on emploie une méthode d’ordre négatif où à chaque itération, nos erreurs grandissent et nous nous éloignons de la solution. Nou dwe donk saj epi rete nan ròl nou pou n ka converger vers le succès plus rapidement. Lè sa nap ere et viv en paix avec fanmi nou.

Author: marclaguerreblog

PhD Student in Civil Engineering at Rice University

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: