Le monde n’appartient à personne

Qui est le maître du monde?
Le monde n’appartient à personne. Si la population mondiale est au total “N”, on en a chacun une n-ième partie. Des gens vont me taxer d’avoir un raisonnement simpliste ou d’être un idéaliste dangereux en déclarant ces propos. Je leur réponds que je suis conscient des inégalités et des discriminations (racisme, antisémitisme, islamophobie etc) qui existent dans le monde et je les condamne avec la plus farouche fermeté. Cependant, d’après moi, ces inégalités deviennent plus réelles lorsqu’on les accepte. Chers lecteurs, ne laissez personne vous faire croire que vous êtes inférieur, que vous êtes malchanceux ou que n’avez pas un avenir brillant. Personne ne détient la vérité absolue.

IMG_0749

Souvent, les gens qui nous entourent sont de véritables faux prophètes. Ils ont des prédictions diaboliques de notre avenir. Ils disent beaucoup de bêtises mais ils n’écoutent jamais. Ils ne sont pas muets mais ils sont sourds. Toute conversation avec eux serait donc une perte de temps; alors, ignorez-les. Cherchez de préférence la compagnie de gens humbles et impartiales qui peuvent vous encourager à utiliser les potentialités que vous avez.

Prenez l’exemple de mon ami Gamake, qui est très humble et ne fait preuve ni de sélectivité ni de partialité dans ses raisonnements. Cela me rend confortable en sa présence. Il me permet de m’estimer et d’atteindre mon maximum de potential. Quand il me dit mes quatre vérités, même si ça ne me fait pas plaisir, son impartialité m’oblige à les accepter. Et toujours, je me rend compte après que c’était des conseils bien avisés. Je le considère donc comme un frère dont je ne veux jamais m’en éloigner, tout comme mon équipe Makaveli et son Team Vèkèlè des Cayes.

Alors, voulez-vous dire que le monde n’a pas de maître?
Je n’ai jamais dit ça, et vous l’avez mal lu. J’ai dit que le monde n’appartient à personne en particulier, mais ensemble nous le possédons. Chacun possède 1/N. Lorsque N est très grand, l’influence de chacun est sensiblement égale à zéro. Mais la somme des influences est égale à 1 de toute façon. Il est alors vrai que l’union fait la force. Donc soyons unis.

 

 

 

 

Je suis un révolutionnaire

Etes-vous un revolutionnaire?
Je suis un partisan de la paix mais je suis conscient que la situation de mon pays n’est pas parfaite. En ce sens, l’idée de révolution me semble bien excitante. Cependant, il ne faut pas confondre révolution et barbarie. Mes idées de révolution ne sont pas en contradiction avec les notions de civisme qui m’ont été inculquées à l’école ou dans la famille. Je me vois donc comme un révolutionnaire avec un esprit conservateur.

Alors que dites-vous des gens qui n’ont pas d’idées révolutionnaires?
Chacun mène sa bataille et il faut tout pour faire un monde. Marc-Ansy est Marc-Ansy et le reste du monde est le reste du monde. Je ne suis meilleur que personne, ni personne n’est meilleure que moi. Cependant, si vous pensez qu’une révolution n’a pas sa place actuellement en Haiti, vous avec tort. Il nous faut en fait un véritable réveil national pour nous débloquer de la situation indigne dans laquelle nous sommes aujourd’hui.

IMG_0686

Avez-vous un message aux gens qui vous lisent?
Oui. Faites ce que vous voulez et vous n’avez rien à justifier ni de compte à rendre à personne. Cependant, essayez toujours d’aimer et de respecter vos prochains, même si c’est parfois difficlle voire impossible. 

Ce que je pense des snobs

Etes vous snob?
Non je ne le suis pas. Mon entourage est composé de gens humbles et modestes. Je me suis jamais comporté comme quelqu’un qui se distingue de la masse. Je n’ai jamais non plus utilisé ma position sociale pour rabaisser les gens ou les regarder de haut. Cependant j’ai une vision et des rêves qui m’obligent à garder un niveau strict de discipline et de ne pas perdre mon temps avec des gens peu ambitieux.

Marc_Obama

Que pensez des gens snobs?
Je respecte tout le monde indépendamment de leur philosophie pourtant je fais beaucoup d’effort pour ne pas détester les gens snobs. En fait, j’ai toujours eu beaucoup de difficulté à évoluer autour d’eux. Ils sont souvent irrespectueux, égoïstes, orgueilleux, arrogants, manipulateurs, hypocrites et créent de la confusion pour se donner l’impression d’être meilleur que les autres. Je considère ce comportement comme un manque d’auto-estime. Les gens qui sont satisfaits de leur niveau intellectuel ou économique sont au contraire humbles et gentils.  Ils n’ont pas besoin de prétendre appartenir à une quelconque catégorie.

Prenons l’exemple de mon père qui est quelqu’un de très respecté et qui s’est distingué par rapport à ses expériences en politique comme sénateur et en éducation comme directeur d’école et professeur de droit. Il avait les moyens sociaux et financiers pour élever ses enfants en petits bourgeois comme bons nombres de famille de la classe moyenne haïtienne le font. Mais il ne l’a jamais fait parce qu’il n’approuve pas ce comportement et aussi il se souvient de ses origines. Pour lui, la grandeur et la valeur ne se mesurent ni dans ses fréquentations ni dans sa richesse. Il a grandi dans une famille modeste et humble et il m’a transmis ses valeurs. Maintenant je ne les utilise comme mantra pour me guider sur le chemin de la réussite.

Un dernier message?
Je souhaite surtout m’adresser aux gens qui sont victimes des comportements des snobs. Ne laissez personne vous rabaisser. Au contraire, ce sont elles qui sont bas. Alors, ayez une attitude de “I don’t need anybody to build my self-esteem up.”

Le destin selon Marc-Ansy

Croyez-vous au destin?
Oui je crois au destin, mais je ne le définis pas comme tout le monde. J’associe le destin aux lois de la nature. Chaque action entraîne une conséquence et pour chaque résultat il y a une cause. Je ne vois pas le destin comme quelque chose de figé et préétabli depuis notre naissance.


Comment utilisez vous cette définition dans votre vie Marc?
Merci, c’est une question intéressante. Moi, je suis née aux Cayes le 2  avril 1989. Je n’ai choisi ni mon père ni ma mère (et je les aime beaucoup). Ma vie est comme une énigme. Je souffre beaucoup et j’ai dû faire face à des moments très difficiles comme la maladie de mon frère cadet, la mort subite de ma mère, la mort de mon frère aîné le 13 janvier 2010. Je n’ai rien choisi de tout ca. Cependant je suis confiant que les forces de la nature ont une mission pour moi. Jusqu’à présent je n’arrive pas à comprendre pourquoi ma vie est si difficile. Toutefois, je ne me plongerai jamais dans une mentalité victimaire ou de défaite. J’accepte ce qui m’arrive même si c’est parfois très douloureux. Je me dis souvent que la naissance vient après la douleur. Il faut de grandes douleurs avant de réaliser de grandes choses.

Je lis, je réfléchis profondément, je deviens plus sage et plus confiant chaque jour malgré les choses tragiques que je traverse. Je suis sûr qu’elles contribuent à me propulser vers un destin fructueux.


Quels messages voulez-vous donc lancer aux lecteurs?
Je tiens à dire à tout le monde de ne jamais se laisser décourager, la vie  est compliquée mais elle devient simple lorsqu’on comprend qu’elle n’est pas simple et que rien ne se fait par hasard. Les malheurs sont surprenants mais apprenez à les comprendre. En les comprenant, vous devenez fort et c’est un pas nécessaire vers le chemin de la gloire bien souvent  rempli de piquant.